Bonnes pratiques agricoles

La tendance actuelle pour une agriculture raisonnée conduit le secteur agroalimentaire à repenser ses pratiques agricoles. L’une des préoccupations récurrente? L’ impact des produits phytosanitaires sur la santé de l’applicateur et sur l’environnement. Le lancement de l’application EToPhy appuye le monde agricole dans son objectif d’améliorer ces pratiques agricoles.

Le lancement de l’application web EToPhy s’est réalisée dans les meilleurs délais le 15 octobre 2019 à Montpellier! Le CIHEAM-IAMM et EcoClimaSol ont ainsi présenté, à la communauté scientifique et agricole, cette application pour contrôler l’usage des pesticides.

Quand bonnes pratiques agricoles riment avec technologie

Ce n’est pas nouveau! Le monde agricole et ses institutions se penchent depuis de nombreuses années sur des problématiques précises. L’ impact des produits phytosanitaires sur l’environnement et la santé de l’applicateur en fait partie. Ce thème soulevé par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation est suivi de prés par différents organismes. Entre autre, l’INRAE, la Mutualité Sociale Agricole, la FAO…

Améliorer l’utilisation des pesticides signifie pouvoir choisir le produit le plus adapté et le moins toxique. Et cela passe avant tout par une analyse précise des produits et une prise de décision rapide. Pour cela les producteurs, agriculteurs et consultants doivent accéder à des technologies simples d’utilisation.

« Bonnes pratiques agricoles riment avec des technologies qui aident les agriculteurs dans leur prise de décision. » explique le Dr. Jean-Philippe Boulanger, climatologue et président de Ecoclimasol.

Application web Etophy: au coeur de l’analyse la prise de décision

EtoPhy est une application web qui évalue l’impact des phytosanitaires sur la santé de l’applicateur et l’environnement mais permet aussi de mieux gérer ces produits. L’application est le fruit de trois ans de recherche entre les équipes de chercheurs d’Ecoclimasol et du CIHEAM-IAMM.

Elle fournit deux indicateurs clés:

  • IRTE , Indicateur de Risque de Toxicité sur l’Environnement
  • l’IRSA, Indicateur de Risque sur la Santé de l’Applicateur

Ces deux indicateurs s’inscrivent en complément de l’IFT, Indicateur de Fréquence de Traitements Phytosanitaires. Ils permettent aux agriculteurs, producteurs et consultants de:

  • évaluer la toxicité des pesticides utilisés dans le traitement de leurs cultures,
  • analyser les risques sur la santé de l’applicateur et l’environnement,
  • et mieux contrôler leur utilisation.

EToPhy fait partie des technologies de dernière génération qui apportent une valeur ajoutée réelle dans la gestion des produits phytosanitaires. Elle aide le monde agricole à améliorer ses pratiques.

Reportage réalisé par Johanne Eva Desvages de Ecomnews et publié le 24/10/19